HOMELA SPIRITUALITELe chemin intérieur

LE CHEMIN INTERIEUR

Qu’est-ce que Dieu et comment peut-on Le connaître?

Comme l’indiquent toutes les saintes Ecritures et les saints, Dieu est indicible et inconcevable. S’il en est ainsi, alors comment faire pour le connaître ? La réponse est : si l’Absolu ne peut pas être compris, par contre il se rend manifeste sous les aspects de la Lumière et du Son céleste. La plupart des religions soulignent le fait que la création est apparue à partir de ces manifestations originelles.

Il est possible d’entrer en contact aves cette Lumière et ce Son divin ou « Verbe » (appelé diversement Naam, Shabd ou Nad) en s’élevant au-dessus de la conscience physique. Leur potentialité est inscrite en chacun d’entre-nous. Notre but doit être celui d’établir un contact avec eux et d’accroître leur puissance effective. Pour ce faire, nous devons, à l’aide de la méditation, apprendre à notre âme à se retirer à son siège situé entre et derrière les sourcils. Une fois la relation établie avec la Lumière et le Son intérieurs, nous pouvons commencer notre progression en direction de leur source commune, traversant un plan après l’autre jusqu’à atteindre Dieu.

Le plus haut degré de conscience peut être obtenu lorsque nous nous élevons dans l’au-delà. Nous y parvenons quand notre attention se retire des attractions extérieures ainsi que de la sensation de la forme corporelle inférieure et qu’elle s’élève jusqu’au siège de l’âme dans le corps qui est situé entre et derrière les sourcils. Pour celui qui atteint cet endroit, il expérimente ce que Plutarque a décrit: «Lorsqu’un homme est initié aux mystères de l’au-delà, l’âme éprouve en quittant son corps la même expérience qu’au moment de la mort».

Il n’est pas là question de visualisation, d’impressions sensorielles ou de déductions intellectuelles. C’est une simple question d’analyse de soi : il s’agit de s’élever au-dessus de la conscience physique et de se connaître soi-même ; reconnaître que ce Soi manœuvre et anime le corps entier tout en nous permettant de concevoir le monde extérieur. C’est là toujours la première chose qu’enseigne un maître.

Lorsque nous constatons aussi que cette force – qui est toute- conscience – nous contrôle, nous réalisons que nous sommes une goutte d’eau faisant partie de l’Océan de toute-conscience. Le macrocosme est dans le microcosme. Nous avons plusieurs enveloppes corporelles qui nous sont utiles pour évoluer sur différents plans. Nous avons ce corps physique qui nous est familier. Lorsque nous nous élevons au-dessus de lui, nous avons en plus le corps astral avec lequel nous pouvons évoluer sur le niveau du plan astral. Nous devons ensuite nous élever plus haut où nous avons le corps causal qui nous permet d’éprouver le plan causal. Et si nous transcendons ces trois plans, nous atteignons les plans spirituels qui sont toute-conscience.

Lorsque l’âme goûte à cet état de félicité parfaite, tous les attachements qui nous lient à ce monde tombent les uns après les autres tout en perdant leur charme et leur pouvoir d’attraction. Délivrée de son amnésie, la psyché s’épanouit dans une vie nouvelle – la vie de l’esprit qui est distincte de la vie des sens. C’est cela la spiritualité, la religion authentique. C’est dans ce mystère qu’uniquement un saint ou un maître réalisé peut initier un chercheur sincère de la Vérité. Il a le pouvoir de déverrouiller la porte qui ouvre sur le royaume de Dieu, un royaume déjà présent en nous.

Le contact avec la Lumière et le Son céleste est la planche de salut qui existe en chacun. Le maître capable de nous accorder sur ce lien divin est appelé un sauveur, un homme-dieu ou un prophète, ou n’importe quel nom que l'on souhaite lui donner.
 

 

 

 

«Le penchant naturel de l’âme est de retourner à Dieu. Si elle pouvait simplement se retirer des attirances extérieures, son aspiration spontanée l’amènerait directement vers Dieu».

Sant Kirpal Singh


AUDIO

"The inner way" – Sant Kirpal Singh, 7 December 1972, USA

READ MORE
"The purpose of human life"
Talk given by Sant Kirpal Singh