HOMELA SPIRITUALITELa connaissance de soi

LA CONNAISSANCE DE SOI

Notre âme est de la même essence que celle de Dieu.

Nous continuons à développer notre physique et notre intellect ; nous ne sommes toujours pas heureux pour autant, et nous ne parviendrons pas à le devenir. Nous nourrissons le corps et nous sommes costauds physiquement; nous alimentons l’intellect mais quelle nourriture, quel Pain de la Vie, nous offrons à l’âme?

L’âme est une entité consciente et c’est pour cela que le Pain de la Vie ou l’Eau de la Vie ne peuvent être constitués que de conscience, et c’est-là de Dieu qu’il s’agit. Et où se trouve-t-il ? Dieu est cette force proprement dite qui nous contrôle et nous maintient dans ce corps. C’est pourquoi nous devons entrer en contact avec Lui. Depuis que l’âme a été envoyée en ce monde, elle n’est plus jamais retournée vers Lui, sinon nous adopterions un tout autre point de vue. L’âme dit : « Je vais faire de mon mieux et même si cela devait durer des années, ou des centaines d’années, je ne m’arrêterai pas tant que je ne L’aurai pas trouvé ». Donc notre âme est de la même essence que celle de Dieu. Depuis qu’elle a été envoyée sur terre, elle n’est plus jamais retournée chez elle. Ainsi elle ne trouvera pas de repos aussi longtemps qu’elle n’aura pas rejoins l’Ame suprême ou Dieu.

Mais l’âme s’est tellement identifiée avec le corps qu’elle s’est elle-même oubliée. Tant que l’âme ne se dissocie pas du corps pour venir s’établir à son siège situé entre et derrière les yeux, là-même où elle peut avoir un aperçu en pleine conscience de ce qu’elle est vraiment, elle ne peut pas avoir la connaissance de l’Ame suprême ou obtenir la connaissance de Dieu. Ainsi, se connaître soi-même précède la connaissance de Dieu. Tous les maîtres venus par le passé ont insisté sur le fait que la connaissance de soi représente une condition préalable à la connaissance de Dieu. Nous sommes des êtres conscients et non pas des corps de matière. Toutes les religions extérieures sont des écoles de pensée qui nous enjoignent à évoluer vers la connaissance de soi et la connaissance de Dieu.

Jamais nous avons manqué de Sa présence; Il a toujours été avec nous. Nous vivons en Lui tout comme le poisson vit dans l’eau. L’eau n’est jamais dissociée du poisson ; elle fait partie intégrante de la vie même du poisson. Il en est de même pour Dieu qui est notre propre vie, la force qui contrôle et qui nous maintient en vie. Ainsi, sans se connaître soi-même, il n’est pas possible de goûter à la saveur de la graine intérieur. Qu’elle que soit les religions pratiquées, elles ne sont concernées qu’avec les formes extérieures – elles ne sont pour ainsi dire que la coque. Nous devons briser la coque. Il n’y a qu’une seule façon de goûter la graine: en établissant un contact avec celui en qui Dieu se manifeste.

AUDIO

"There is God" – Sant Kirpal Singh
7 December 1972, USA

«Tu as reçu cette forme humaine et c’est à ton tour de rencontrer Dieu. Quelle faveur inestimable! Enfin est venu pour toi le temps de Le réaliser. C’est à ton tour de rencontrer Dieu».

Sant Kirpal Singh